Compte Rendu Stade Montois du 29 février 2020

Compte Rendu Stade Montois du 29 février 2020

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs 600.

Arbitres : Messieurs Sauvignon et Lavens. Mi-temps : 41 à 39.

Scores par quarts temps : 17 à 17 ; 24 à 22 ; 22 à 27 ; 18 à 13.

STADE MONTOIS : 25 fautes commises, un joueur sorti : Baranieki à la 25 ème. 12 lancers francs réussis sur 21 tentés.

Les points : Goram 23 ; Puertas 14 ; Boteko 8 ; Daroux 8 ; Lafférrère 8 ; Pawlicki 8 ( 2 à 3 pts ) ; Laffitte 4 ; Botton 3 ( 1 à 3 pts ) ; Dupouy 3 ; Baranieki 2.

SAINT MEDARD : 24 fautes commises, un joueur sorti : Caille à la 39 ème. 23 lancers réussis sur 28 tentés.

Les points : Caille 23 ; Darrigand 23 ( 3 à 3 pts ) ; Beesley 10 ( 1 à 3 pts ) ; Croci 9 ; Le Prado 6 ( 2 à 3 pts ) ; Ballade 4 ; Kouloumba 4 ; Fautrat – ; Mathieu -.

Comme il est de coutume cette saison, cette troisième rencontre entre les deux formations a donné lieu à un chassé croisé où, la fin, ce sont les Montois qui gagnent. Pourtant, ce coup-ci, les supporteurs Montois sont passés très près d’une crise cardiaque. Botéko déflorait le planchot rapidement mais les attaquent buttèrent alors sur des défenses cadenassées des deux côtés. Au bout de trois minutes, Saint Médard n’avait pas inscrit le moindre point mais les Poudriers ne laissaient aucun espace et finirent par prendre la poudre d’escampette 8 à 12 à la 8è sur un score de benjamins. Des deux côtés, le manque d’adresse était criard et le score évolua en fin de quart temps grâce à un rythme plus soutenu : 17 partout à la 10è. Florian Lafférrère mit le feu au parquet dans la première minute du second acte puis Alvine Goram se trouva à la conclusion d’une belle action collective pour obliger Coach Delhorbe à demander un temps mort : 23 à 17 à la 13è. Ce temps mort s’avéra bénéfique et les Poudriers égalisèrent en une minute. Tout était à refaire pour les locaux qui s’en remirent alors à Puertas, discret jusque là. Bien servi par ses partenaires, il enchaîna les réussites de près à la barbe d’Aurélien Caille ( 37 à 32 ). Pour autant, les Poudriers ne lâchaient pas et égalisèrent 37 partout à la 19è. Les Montois parvinrent péniblement à garder deux longueurs d’avance à la pause : 41 à 39.

La reprise est résolument Montoise dans le sillage d’Alvine Goram qui fait le show : 51 à 45 à la 23è. Saint Médard ne perd pas pour autant le fil et recolle par Darrigand avant de passer devant en profitant de la 5è faute de Baraniéki trop naïf ( 26è ). De surcroît, la défense de zone des Poudriers rend stérile l’attaque Montoise et les Bordelais s’échappant 53 à 59 à la 27è. Les Montois mettent un coup de collier pour revenir mais les expérimentés Darrigand et Caille les renvoient à leurs chères études : 63 à 66 à la 30è.

Le début du dernier acte est bouclé à triple tour de part et d’autre. Le score évolue peu : 65 à 69 à la 34è. Les Montois s’arrachent péniblement de cette zone gluante et obtiennent l’égalisation par Dupouy à la 35è. Pawlicki fait enfin exploser la salle par un triple et les Montois repassent devant. La tension monte dans la peinture entre Caille et Goram. Pour autant, les Montois sont devant 74 à 72 à trois minutes du buzzer. L’inévitable Darrigand replace les siens en tête sur un nouveau triple. Chaque possession pèse alors un lingot d’or et les supporteurs retiennent leur souffle. Egalité à une minute  ( 77 partout ) puis égalité à 16 secondes : 79 partout avec balle à Saint Médard. Hélas pour les Bordelais, Darrigand marche sur la ligne de touche et rend la possession aux Montois qui inscrivent le panier de la gagne à 3 dizièmes de secondes du buzzer par Alvine Goram qui aura été le facteur X de la rencontre. La remise en jeu en forme d’halley oop s’est révélée infructueuse pour les Bordelais et les Montois enregistrent une nouvelle victoire sur les Poudriers par un faible écart. 

Cela leur permet de conserver la tête de la poule avant la réception de Challans samedi prochain

Laisser un commentaire