Ensemble nous sommes plus forts !

Vous avez la chance d’être un sympathisant, un adhérent, un bénévole, un joueur d’un club présent sur la commune depuis plus de 85 ans, un des plus vieux de Gironde.

Nous avons une histoire parsemée de bons et mauvais moments mais notre association demeure un moteur du basket girondin et aquitain et cela, tout au long de son histoire : En 1933, la section basket voyait le jour avec peu de moyen mais un plaisir pour notre sport qui restera le leitmotiv de son évolution. S’en sont suivies des années difficiles, le basket à Saint-Médard-en-Jalles a résisté. Des évolutions nettes voient le jour :

  • En 1962 : les engagements d’équipes féminines et jeunes sont remarquées
  • En 1971 : l’équipe 1 accède pour la première fois en championnat d’Aquitaine
  • En 1973 : nos cadets décrochent le titre de champion de Gironde, une pépinière pour l’équipe 1 les années suivantes
  • Le 10 janvier 1976, l’inauguration du COSEC Robert Monseau donne un nouvel essor à la section Basket
  • En 1977, un recrutement de joueurs à fort potentiel permet d’obtenir les titres de Champion de Gironde Excellence FFBB et de Champion de  Gironde UFOLEP, sous la houlette du coach VITTET
  • En 1978, le club engage 11 équipes : 6 masculines et 5 féminines
  • En 1985, c’est l’année de la montée en championnat d’excellence d’Aquitaine ! La ferveur du président MAYSONNAVE y est pour beaucoup, sans aucun doute, bien accompagné par son épouse.
  • En 1989, une consécration : Montée en championnat de NATIONAL 4 (5ème division)
  • En 1990 : pas de répit, montée en NATIONAL 3
  • En 1992 : la section BASKET est le premier club de Gironde
  • En 1999, le SAINT MEDARD BASKET nait en quittant l’ASSM
  • En 2008, une belle consécration : une équipe minime du club participe à un championnat NATIONAL qui poursuivront en NATIONAL, en cadets.
  • En 2009, après une saison riche en rebondissement et un finish de toute beauté, la montée en NATIONAL 2 est acquise et y disputera trois saisons
  • En 2011, après des turpitudes du président de l’époque qui couteront cher au club, le club est rétrogradé en NATIONAL 3. D’un autre coté, le club est labellisé pour son ECOLE DE BASKET, une reconnaissance !
  • En 2012, Jean-Claude Maysonnave quitte la présidence pour la laisser à Antony GROS, laissant un club, deuxième de Gironde en nombre de licenciés
  • En 2013, au 80 ans : changement de logo et la salamandre fait son apparition !
  • En 2014, toujours en NATIONAL 3, le club maintien sa labellisation et des titres de champion de Gironde sont décrochés (U15 filles, une première) et en U15.
  • En 2015, le club se maintien en NATIONAL 3 après une année compliquée, Antony Gros a quitté a quitté la présidence pour la laisser à Frédérique MOREAU, bien aidée de Laurence Bessière. 
  • En 2016, les résultats continuent à montrer que le club est bien un des pilliers de Gironde. Laurent CHIBOUST est élu président et une équipe dirigeante renouvelée en grande partie prend place.
  • En 2017, l’équipe 1 retrouve le championnat pré-national après une saison à oublier… et une décision administrative très pointilleuse… mais les jeunes sont là : finale région avec une belle équipe U20, nos U15 en Inter-région, .. une labellisation du club en tant que club formateur et renouvellement de celui de son école de basket.
  • En 2018 : première saison de notre équipe 1 en RM1 nous obtenons la remontée grâce à une « Wildcard » à la fin de saison (dossier constitué sur l’ensemble des résultats du club sportifs mais aussi administratifs).
    Obtention du label féminin bronze décerné par le CD33, renouvellement du label espoir, obtention du
    label valide handicapé.
  • En 2019 : retour en NM3 et maintien assuré monté de notre équipe Seniors masculin 2!en RM2, retour de nos seniors filles en pré-région.
    Renouvellement du label espoir

L’histoire continuera de s’écrire avec ses hauts et ses bas mais le principal et que les générations de joueurs et de bénévoles puissent s’épanouir au sein du SAINT MEDARD BASKET,

N’est-ce pas là l’essentiel ?

 

Fermer le menu